Tiramisù e giù, e su e giù, disse il pallone.

par silenceonmange

Vous l’aurez sans doute remarqué, en ce moment y a un certain tournoi footballistique qui se déroule en Afrique du Sud. Si ce n’est pas le cas je suis sûre que vous avez au moins entendu parler des vuvuzelas, à l’origine des débats les plus virulents en matière de foot depuis le coup de tête de Zizou en 2006. (La belle époque…)

Non seulement cette Coupe du Monde nous fait saigner les oreilles, mais en plus toutes nos certitudes sont ébranlées : la Corée du Nord (tiens ils jouent au foot eux?) marque un but contre le Brésil, elle ne gagne pas, certes, mais ce seul but suffit pour nous surprendre. L’Italie est longuement tenue en échec par le Paraguay avant d’égaliser tant bien que mal (bon, c’est peut-être pas la surprise du siècle mais ça fait pas plaisir). L’Espagne perd contre la Suisse (les banquiers, là?). Et puis y a les moments de dépression sévère, comme quand on réalise que la France doit gagner 3-0 contre l’Afrique du Sud si elle ne veut pas rentrer la queue entre les pattes, sans jouer une seule fraction de finale. (Et si elle veut profiter des hôtels à 36 étoiles quelques jours de plus).

Quand les temps sont troubles, que l’on se sent perdu, qu’on a perdu confiance, vers qui se tourner ? Le travail ? Mais qui a du travail avec la crise ? (Elle finit quand celle-là, d’ailleurs?) Les amis ? Les amours ? (Les emmerdes…) La religion ?  Le sexe, la drogue, le rock’n roll ? Votre grande voisine d’outre-alpes a mieux : le tiramisù. Le dessert dont la seule raison d’être est de nous soulever lorsque l’on est plus bas que terre. Et comme je me fous pas de votre gueule, c’est une vraie recette de Mamma italiana que je vous donnes puisque c’est à ma maman que l’ai piquée.

Il tiramisù della mamma

20 cl de café serré
4 blancs d’oeufs
90 gr de sucre
250 gr de mascarpone
4 jaunes d’oeufs
20 biscuits à la cuillère
8 cl de amaretto (si vous voulez)
cacao en poudre non sucré

Faire refroidir le café (ajouter l’amaretto si vous en voulez).
Monter les blancs en neige.
Mélanger les jaunes et le sucre, puis ajouter les mascarpone. Incorporer les blancs délicatement sans les casser ( si le mélange n’est pas homogène ce n’est pas grave).
Tremper les biscuits dans le café, les disposer dans un plat, recouvrir du mélange oeufs-mascarpone et ainsi de suite pour finir par une couche de mascarpone. Garder au frigidaire au moins 2 heures et saupoudrer de cacao juste avant de servir.

Bon appétit! Et joyeuse Coupe du Monde…

Il va lui falloir une plâtrée de tiramisu au pauvre Lippi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités